CS Auvergne
tclandi.com
Annuaire des membres du club
Roland CAULE

haut

Habite à : BRASSAC LES MINES (63570)
Tél. 0473542303 Portable : 0786968041
N° Stam : UOF731

JE N'AI PLUS d'oiseaux depauis le 18 novembre 2018

 

 

J’aime bien changé de temps en temps. Ce dont j’ai horreur c’est de l’élevage à outrance, par effet de mode, comme les blancs récessifs à  une période, les glosters à une autre, les fifes puis maintenant les razas espagnols. Ces effets de mode conduisent toujours à une dégradation de l’espèce car trop de consanguinité dans les élevages et la presque disparition de celles-ci dans nos concours à un moment donné. Ces effets de mode existent aussi chez les autres animaux de compagnie, comme les chiens par exemple.

 

 

Aujourd’hui, j’essaie de construire une souche pour les lankashires, les llarguets et les irischs. J’élève aussi quelques blancs récessifs car ils font partie de mes premiers amours avec la canariculture.

Comment ai-je chopé le virus de l’élevage du canari ?

C’est un copain de travail, qui me parlait toujours de ses oiseaux, qui m’a offert un couple de canaris ; une belle femelle colorée en rose, affublée d’une belle tache brune au croupion, associé à un très beau mâle jaune intensif, qui, le pauvre, a fini dans le dans la gueule d’un chat malveillant des voisins.

Tenez-vous  bien car, de ce couple, 15 petits en un an : 6oeufs= 6petits, 5oeufs=5 petits, 4oeufs= 4petits.

C’était parti ! Quel encouragement !

Sur la lancée, j’achète un beau couple de rouge chez un oiseleur issoirien qui se fournissait chez un éleveur chevronné de Montluçon. De ce couple d’intensifs, j’eus de beaux oiseaux mais je fis connaissance du facteur létal lié à au facteur dominant de l’intensif car j’obtins aussi des oisillons rabougris, des presque sans plume aussi.

Mon copain, qui connaissait des éleveurs chevronnés à Issoire, notre papi Gégène, d’un part, qui était notre point de rassemblement, et Robert, esprit chagrin méfiant mais éleveur méticuleux et affable, d’autre part.

Après un petite visite à la maison je me vis enrôlé dans le CSA en 1980, ce club, qui comportait déjà une centaine de membres, répartis par foyers d’ISSOIRE, THIERS, CLERMONT, RIOM, et l’ALLIER.

Lors du premier concours à la halle au grain d’ISSOIRE, auquel je participais en spectateur, je rencontrai beaucoup d’éleveurs déjà chevronnés, et aussi, je fis la connaissance de très belles races d’oiseaux : blancs récessifs à leur début, les mélanines, verts, agate, etc.., mais aussi les races de postures telles que les frisés français, dont j’avais horreur, les hosos japonais, les bossus   et ces merveilleux norwichs, bien plus volumineux qu’aujourd’hui, que présentait  un illustre éleveur de l’allier nommé Michel, qui est pour moi un ami très cher aujourd’hui et dont j’adore la compagnie.

A ce concours, j’achetais :

Un couple de blanc

Un couple d’ivoire rouge

Un mâle agate blanc, porteur d’isabelle, de pastel, facteurs liés au sexe, d’opale, facteur libre, que j’accouplais avec une femelle isabelle jaune que m’avait donné l’ami Robert, d’ORBEIL, que les anciens reconnaîtront.

Je fis aussi l’acquisition d’un couple composé d’un mâle agate rouge schimmel X femelle isabelle rouge intensive chez un grand éleveur de BROUT-VERNET, qui avait au moins 500 canaris de toutes couleurs et races et qui était un puits sans fond pour les nouveaux éleveurs.

Avec tout cela, j’eus plus ou moins de réussite mais je connus bien des plaisirs dont celui de trouver dans le même nid de mon agate blanc porteur :

Un mâle agate jaune

Une femelle isabelle blanc

Une femelle isabelle pastel blanc

Une femelle isabelle opale blanc, que peu d’éleveurs surent reconnaître.

Comme quoi, la probabilité marche parfois à merveille !!

Pour ma première participation au championnat de la basse Auvergne à Thiers, mes résultats furent très encourageants car beaucoup de bonnes appréciations de la part d’un illustre juge, Paul MEUNIER, que tous les anciens éleveurs connaissent, mais surtout en blanc récessif, car champion, deuxième, troisième(le triplé quoi).

Le gamin avait détrôné les chevronnés ! Quelle affaire ! La chance qui sourit souvent au jeune éleveur.

Je récidivais quelques jours plus tard en étant champion en stam  au championnat de la haute Auvergne , organisé par le club d’AURILLAC à ARPAJON sur CERE.

Au-delà de ces succès, le plus important est que j’appris à connaître tous ces éleveurs, à aimer cette ambiance du CSA, qui est mon club et pour lequel je fais tout ce que je peux pour le faire perdurer et transmettre aux plus jeunes le patrimoine laissé par tous les anciens et les différents présidents et autres responsables et qui prennent souvent plus de coups de bâton que de signes de reconnaissance.

Pour que tout fonctionne, il faut d’abord avoir l’esprit club et estomper les querelles stériles des uns et des autres.

J’éprouve aussi grand plaisir à rencontrer tous ces éleveurs que je connais dans toutes les régions de France. J’y ai des copains vraiment très chers

Conseil :

Si je devais donner un conseil aux jeunes, ce serait de ne pas trop se disperser et surtout, jamais se laisser submerger par le nombre d’oiseaux car le plaisir peut devenir une corvée et la surcharge n’est pas signe d’oiseaux propres et bien soignés, ce qui va à l’encontre de nos amis ailés que nous chérissons.

Je ne parlerais pas trop de mon palmarès si ce n’est pour dire que mes résultats 2014 étaient satisfaisants, avec des champions dans toutes les races que je présentais aux divers championnats.

Je voudrais dire aussi que le plaisir de participer, et de gagner parfois, est aussi grand chez les anciens que les jeunes éleveurs.

Pourvu que cela dure longtemps avec tous mes copains.

Résultats 2015:

INTER-REGIONAL à Saint Germain Lembron:

BLANCS RECESSIFS: CH en stam  368pts, CH et 3ème en individuel 92 et 91pts.

IVOIRE JAUNE: 3ème 90pts

LLARGUETS ESPAGNOLS:

Jaune intensif stam: 358pts

Jaune intensif individuel: 89pts

Jaune schimmel: CH 90pts

Panaché intensif: CH 91pts

Panaché schimmel: 89pts

LANCASHIRES:

Coppy schimmel: 89pts

Plainhead intensif: CH 90pts

Plainhead schimmel: 89pts

Plainhead adulte: CH90pts

IRISH FANCY:

Jaune intensif : CH 91pts, 2ème et 3ème 90pts

panaché intensif et schimmel: 89pts

CHAMPIONNAT TRANSFRONTALIER et CTP à SANARY SUR MER

LLARGUETS ESPAGNOLS:

Lipo intensif: CH 93pts

Panaché intensif: Ch 92pts, 2ème 91pts

Panaché schimmel: CH 92pts

LANCASHIRES:

Coppy schimmel: CH 91pts, 2ème 90pts 

Plainhead iadulte: 2ème 91pts, 3ème 90pts 

IRISH FANCY:

Lipo intensif: CH 91pts, 2ème 90pts

Lipo schimmel: CH 90pts

Panaché intensif: CH 90pts

Panaché schimmel: CH 90pts 

RESULTATS 2016

CHAMPIONNAT INTER-REGIONAL R9 à VOLVIC:

BLANCS RECESSIFS: CH stam 365pts, individuel 91pts 

JAUNE MOSAÏQUE MÂLE: 3ème 90pts

LLARGUETS:lipo intensif:CH 91pts,lipo schimmel: CH 90pts, panache int clair:CH 92pts, 2ème 91pts, panaché int foncé:ch 90pts,

LANCASHIRES: Coppy adulte: CH91pts, 2ème 90pts, plainhead int:CH 91pts, schimmel CH 90pts, adulte: CH 90pts

IRISH FANCY: lipo int:CH90pts, panaché int: CH91pts


CHAMPIONNAT INTER-REGIONAL R12 à CHATEAUROUX:


BLANCS RECESSIFS: CH stam 367pts, ind CH 92,2ème 91pts

JAUNE MOSAÏQUE MÂLE: CH 91pts


LLARGUETS:panache int clair:CH 90pts adultes: CH 92pts, 2ème 91pts

LANCASHIRES: Coppy schimmel: CH90pts adulte: CH90pts, plainhead int:CH 91pts, schimmel CH 92pts, 2ème 91pts adulte: CH 90pts.


IRISH FANCY: lipo int:CH91pts,lipo schimmel:90pts, panachéschimmel: CH90pts

RESULTATS 2017:

Concours de GANNAT organisé par mon club, le CSA:

Comme je veux arrêter l'ensemble de mon élevage je n'ai pas exposé de canaris couleur car un de mes amis a pris la quasi-totalité de ma souche.

Je n'ai donc présenté que des postures pour faire honneur à mon club et à la région 9,avant de m'en séparer.

LLARGUETS:

lipos intensifs: 91Ch,88. lipos schimmel: 92CH,902ème.melanine intensif:89. mélanine schimel: 90CH,88. panaché lipo intensif:91Ch,90 2ème,90.panaché lipo schimmel:91CH. panache mel intensif: 92CH,91 2ème,90 3ème.panaché mel schimmel: 93CH. fond blanc: 91CH,90 2ème,88.

LANCASHIRES:

Coppy adulte: 91CH,90 2ème. plainhed intensif: 90CH,89.plainhed schimmel:91CH,90 2ème.plainhed adulte: 91CH,90 2ème.

IRISH FANCY:

Stam lipo intensif: 363CH, lipo schimmel: 89. panache lipo intensi:91CH,90 2ème.panache mel: 89. fond blanc: 92CH,91 2ème,90 3ème,89,89,89.

REGIONAL R9 à FEYTIAT organisé par le club de LIMOGES, LA SOL:

Je ne donnerai pas les détails par oiseau, mais voici mes résultats:

Grand prix d'élevage en canaris de posture sur 5 oiseaux avec 455points.

1er du régional avec 14 médailles dont 11 médailles d'or

Pas trop mal pour un au revoir!! Un peu nostalgique mais place aux voyages sans embêter les voisins pour le soin des oiseaux.

">

Je suis éleveur:

De canaris de posture: lancashire, llarguet espagnol,irish fançy .

 De canaris de couleur:  agate et isabelle pastel mosaïque jaune, blanc récessif .

Nous faisons partie du club serinophile d'AUVERGNE. Ce club compte une centaine d'éleveurs(variable en fonction des années)qui sont répartis sur le puy de dôme, le nord de la Hte Loire; le sud de l'Allier. C'est une petite région ornithologique en soit

Il y a 5 réunions par an qui ont lieu à la maison des associations à RIOM de 9h15 à midi. Nous organisons un concours annuel en général au début du mois de novembre qui est ouvert à tous les éleveurs, quelle que soit leur fédération.Il peut se situer dans des villes différentes(Riom,Clermont,Issoire, Gannat,etc.) Nous organisons ègalement une ou deux bourses, le nettoyage du matériel du CSA stocké dans un local nous appartenant, des voyages,des visites de championnat divers, des convoyages.

 Les tarifs d'adhésion sont les suivants:

CSA seul: 18 Euros

CSA+Région 9+ UOF: 32 Euros(conjoint ou conjointe:24.5 Euros)

Races élevées :

J’aime bien changé de temps en temps. Ce dont j’ai horreur c’est de l’élevage à outrance, par effet de mode, comme les blancs récessifs à  une période, les glosters à une autre, les fifes puis maintenant les razas espagnols. Ces effets de mode conduisent toujours à une dégradation de l’espèce car trop de consanguinité dans les élevages et la presque disparition de celles-ci dans nos concours à un moment donné. Ces effets de mode existent aussi chez les autres animaux de compagnie, comme les chiens par exemple.

Aujourd’hui, j’essaie de construire une souche pour les lankashires, les llarguets et les irischs. J’élève aussi quelques blancs récessifs car ils font partie de mes premiers amours avec la canariculture.

Comment ai-je chopé le virus de l’élevage du canari ?

C’est un copain de travail, qui me parlait toujours de ses oiseaux, qui m’a offert un couple de canaris ; une belle femelle colorée en rose, affublée d’une belle tache brune au croupion, associé à un très beau mâle jaune intensif, qui, le pauvre, a fini dans le dans la gueule d’un chat malveillant des voisins.

Tenez-vous  bien car, de ce couple, 15 petits en un an : 6oeufs= 6petits, 5oeufs=5 petits, 4oeufs= 4petits.

C’était parti ! Quel encouragement !

Sur la lancée, j’achète un beau couple de rouge chez un oiseleur issoirien qui se fournissait chez un éleveur chevronné de Montluçon. De ce couple d’intensifs, j’eus de beaux oiseaux mais je fis connaissance du facteur létal lié à au facteur dominant de l’intensif car j’obtins aussi des oisillons rabougris, des presque sans plume aussi.

Mon copain, qui connaissait des éleveurs chevronnés à Issoire, notre papi Gégène, d’un part, qui était notre point de rassemblement, et Robert, esprit chagrin méfiant mais éleveur méticuleux et affable, d’autre part.

Après un petite visite à la maison je me vis enrôlé dans le CSA en 1980, ce club, qui comportait déjà une centaine de membres, répartis par foyers d’ISSOIRE, THIERS, CLERMONT, RIOM, et l’ALLIER.

Lors du premier concours à la halle au grain d’ISSOIRE, auquel je participais en spectateur, je rencontrai beaucoup d’éleveurs déjà chevronnés, et aussi, je fis la connaissance de très belles races d’oiseaux : blancs récessifs à leur début, les mélanines, verts, agate, etc.., mais aussi les races de postures telles que les frisés français, dont j’avais horreur, les hosos japonais, les bossus   et ces merveilleux norwichs, bien plus volumineux qu’aujourd’hui, que présentait  un illustre éleveur de l’allier nommé Michel, qui est pour moi un ami très cher aujourd’hui et dont j’adore la compagnie.

A ce concours, j’achetais :

Un couple de blanc

Un couple d’ivoire rouge

Un mâle agate blanc, porteur d’isabelle, de pastel, facteurs liés au sexe, d’opale, facteur libre, que j’accouplais avec une femelle isabelle jaune que m’avait donné l’ami Robert, d’ORBEIL, que les anciens reconnaîtront.

Je fis aussi l’acquisition d’un couple composé d’un mâle agate rouge schimmel X femelle isabelle rouge intensive chez un grand éleveur de BROUT-VERNET, qui avait au moins 500 canaris de toutes couleurs et races et qui était un puits sans fond pour les nouveaux éleveurs.

Avec tout cela, j’eus plus ou moins de réussite mais je connus bien des plaisirs dont celui de trouver dans le même nid de mon agate blanc porteur :

Un mâle agate jaune

Une femelle isabelle blanc

Une femelle isabelle pastel blanc

Une femelle isabelle opale blanc, que peu d’éleveurs surent reconnaître.

Comme quoi, la probabilité marche parfois à merveille !!

Pour ma première participation au championnat de la basse Auvergne à Thiers, mes résultats furent très encourageants car beaucoup de bonnes appréciations de la part d’un illustre juge, Paul MEUNIER, que tous les anciens éleveurs connaissent, mais surtout en blanc récessif, car champion, deuxième, troisième(le triplé quoi).

Le gamin avait détrôné les chevronnés ! Quelle affaire ! La chance qui sourit souvent au jeune éleveur.

Je récidivais quelques jours plus tard en étant champion en stam  au championnat de la haute Auvergne , organisé par le club d’AURILLAC à ARPAJON sur CERE.

Au-delà de ces succès, le plus important est que j’appris à connaître tous ces éleveurs, à aimer cette ambiance du CSA, qui est mon club et pour lequel je fais tout ce que je peux pour le faire perdurer et transmettre aux plus jeunes le patrimoine laissé par tous les anciens et les différents présidents et autres responsables et qui prennent souvent plus de coups de bâton que de signes de reconnaissance.

Pour que tout fonctionne, il faut d’abord avoir l’esprit club et estomper les querelles stériles des uns et des autres.

J’éprouve aussi grand plaisir à rencontrer tous ces éleveurs que je connais dans toutes les régions de France. J’y ai des copains vraiment très chers

Conseil :

Si je devais donner un conseil aux jeunes, ce serait de ne pas trop se disperser et surtout, jamais se laisser submerger par le nombre d’oiseaux car le plaisir peut devenir une corvée et la surcharge n’est pas signe d’oiseaux propres et bien soignés, ce qui va à l’encontre de nos amis ailés que nous chérissons.

Je ne parlerais pas trop de mon palmarès si ce n’est pour dire que mes résultats 2014 étaient satisfaisants, avec des champions dans toutes les races que je présentais aux divers championnats.

Je voudrais dire aussi que le plaisir de participer, et de gagner parfois, est aussi grand chez les anciens que les jeunes éleveurs.

Pourvu que cela dure longtemps avec tous mes copains.

Résultats 2015:

INTER-REGIONAL à Saint Germain Lembron:

BLANCS RECESSIFS: CH en stam  368pts, CH et 3ème en individuel 92 et 91pts.

IVOIRE JAUNE: 3ème 90pts

LLARGUETS ESPAGNOLS:

Jaune intensif stam: 358pts

Jaune intensif individuel: 89pts

Jaune schimmel: CH 90pts

Panaché intensif: CH 91pts

Panaché schimmel: 89pts

LANCASHIRES:

Coppy schimmel: 89pts

Plainhead intensif: CH 90pts

Plainhead schimmel: 89pts

Plainhead adulte: CH90pts

IRISH FANCY:

Jaune intensif : CH 91pts, 2ème et 3ème 90pts

panaché intensif et schimmel: 89pts

CHAMPIONNAT TRANSFRONTALIER et CTP à SANARY SUR MER

LLARGUETS ESPAGNOLS:

Lipo intensif: CH 93pts

Panaché intensif: Ch 92pts, 2ème 91pts

Panaché schimmel: CH 92pts

LANCASHIRES:

Coppy schimmel: CH 91pts, 2ème 90pts 

Plainhead iadulte: 2ème 91pts, 3ème 90pts 

IRISH FANCY:

Lipo intensif: CH 91pts, 2ème 90pts

Lipo schimmel: CH 90pts

Panaché intensif: CH 90pts

Panaché schimmel: CH 90pts 

RESULTATS 2016

CHAMPIONNAT INTER-REGIONAL R9 à VOLVIC:

BLANCS RECESSIFS: CH stam 365pts, individuel 91pts 

JAUNE MOSAÏQUE MÂLE: 3ème 90pts

LLARGUETS:lipo intensif:CH 91pts,lipo schimmel: CH 90pts, panache int clair:CH 92pts, 2ème 91pts, panaché int foncé:ch 90pts,

LANCASHIRES: Coppy adulte: CH91pts, 2ème 90pts, plainhead int:CH 91pts, schimmel CH 90pts, adulte: CH 90pts

IRISH FANCY: lipo int:CH90pts, panaché int: CH91pts


CHAMPIONNAT INTER-REGIONAL R12 à CHATEAUROUX:


BLANCS RECESSIFS: CH stam 367pts, ind CH 92,2ème 91pts

JAUNE MOSAÏQUE MÂLE: CH 91pts


LLARGUETS:panache int clair:CH 90pts adultes: CH 92pts, 2ème 91pts

LANCASHIRES: Coppy schimmel: CH90pts adulte: CH90pts, plainhead int:CH 91pts, schimmel CH 92pts, 2ème 91pts adulte: CH 90pts.


IRISH FANCY: lipo int:CH91pts,lipo schimmel:90pts, panachéschimmel: CH90pts

 

">

De canaris de posture: lancashire, llarguet espagnol,irish fançy .

 

 De canaris de couleur:  agate et isabelle pastel mosaïque jaune, blanc récessif .

Nous faisons partie du club serinophile d'AUVERGNE. Ce club compte une centaine d'éleveurs(variable en fonction des années)qui sont répartis sur le puy de dôme, le nord de la Hte Loire; le sud de l'Allier. C'est une petite région ornithologique en soit

Il y a 5 réunions par an qui ont lieu à la maison des associations à RIOM de 9h15 à midi. Nous organisons un concours annuel en général au début du mois de novembre qui est ouvert à tous les éleveurs, quelle que soit leur fédération.Il peut se situer dans des villes différentes(Riom,Clermont,Issoire, Gannat,etc.) Nous organisons ègalement une ou deux bourses, le nettoyage du matériel du CSA stocké dans un local nous appartenant, des voyages,des visites de championnat divers, des convoyages.

 Les tarifs d'adhésion sont les suivants:

CSA seul: 18 Euros

CSA+Région 9+ UOF: 35 Euros(conjoint ou conjointe:28 Euros)

Races élevées :

J’aime bien changé de temps en temps. Ce dont j’ai horreur c’est de l’élevage à outrance, par effet de mode, comme les blancs récessifs à  une période, les glosters à une autre, les fifes puis maintenant les razas espagnols. Ces effets de mode conduisent toujours à une dégradation de l’espèce car trop de consanguinité dans les élevages et la presque disparition de celles-ci dans nos concours à un moment donné. Ces effets de mode existent aussi chez les autres animaux de compagnie, comme les chiens par exemple.

Aujourd’hui, j’essaie de construire une souche pour les lankashires, les llarguets et les irischs. J’élève aussi quelques blancs récessifs car ils font partie de mes premiers amours avec la canariculture.

Comment ai-je chopé le virus de l’élevage du canari ?

C’est un copain de travail, qui me parlait toujours de ses oiseaux, qui m’a offert un couple de canaris ; une belle femelle colorée en rose, affublée d’une belle tache brune au croupion, associé à un très beau mâle jaune intensif, qui, le pauvre, a fini dans le dans la gueule d’un chat malveillant des voisins.

Tenez-vous  bien car, de ce couple, 15 petits en un an : 6oeufs= 6petits, 5oeufs=5 petits, 4oeufs= 4petits.

C’était parti ! Quel encouragement !

Sur la lancée, j’achète un beau couple de rouge chez un oiseleur issoirien qui se fournissait chez un éleveur chevronné de Montluçon. De ce couple d’intensifs, j’eus de beaux oiseaux mais je fis connaissance du facteur létal lié à au facteur dominant de l’intensif car j’obtins aussi des oisillons rabougris, des presque sans plume aussi.

Mon copain, qui connaissait des éleveurs chevronnés à Issoire, notre papi Gégène, d’un part, qui était notre point de rassemblement, et Robert, esprit chagrin méfiant mais éleveur méticuleux et affable, d’autre part.

Après un petite visite à la maison je me vis enrôlé dans le CSA en 1980, ce club, qui comportait déjà une centaine de membres, répartis par foyers d’ISSOIRE, THIERS, CLERMONT, RIOM, et l’ALLIER.

Lors du premier concours à la halle au grain d’ISSOIRE, auquel je participais en spectateur, je rencontrai beaucoup d’éleveurs déjà chevronnés, et aussi, je fis la connaissance de très belles races d’oiseaux : blancs récessifs à leur début, les mélanines, verts, agate, etc.., mais aussi les races de postures telles que les frisés français, dont j’avais horreur, les hosos japonais, les bossus   et ces merveilleux norwichs, bien plus volumineux qu’aujourd’hui, que présentait  un illustre éleveur de l’allier nommé Michel, qui est pour moi un ami très cher aujourd’hui et dont j’adore la compagnie.

A ce concours, j’achetais :

Un couple de blanc

Un couple d’ivoire rouge

Un mâle agate blanc, porteur d’isabelle, de pastel, facteurs liés au sexe, d’opale, facteur libre, que j’accouplais avec une femelle isabelle jaune que m’avait donné l’ami Robert, d’ORBEIL, que les anciens reconnaîtront.

Je fis aussi l’acquisition d’un couple composé d’un mâle agate rouge schimmel X femelle isabelle rouge intensive chez un grand éleveur de BROUT-VERNET, qui avait au moins 500 canaris de toutes couleurs et races et qui était un puits sans fond pour les nouveaux éleveurs.

Avec tout cela, j’eus plus ou moins de réussite mais je connus bien des plaisirs dont celui de trouver dans le même nid de mon agate blanc porteur :

Un mâle agate jaune

Une femelle isabelle blanc

Une femelle isabelle pastel blanc

Une femelle isabelle opale blanc, que peu d’éleveurs surent reconnaître.

Comme quoi, la probabilité marche parfois à merveille !!

Pour ma première participation au championnat de la basse Auvergne à Thiers, mes résultats furent très encourageants car beaucoup de bonnes appréciations de la part d’un illustre juge, Paul MEUNIER, que tous les anciens éleveurs connaissent, mais surtout en blanc récessif, car champion, deuxième, troisième(le triplé quoi).

Le gamin avait détrôné les chevronnés ! Quelle affaire ! La chance qui sourit souvent au jeune éleveur.

Je récidivais quelques jours plus tard en étant champion en stam  au championnat de la haute Auvergne , organisé par le club d’AURILLAC à ARPAJON sur CERE.

Au-delà de ces succès, le plus important est que j’appris à connaître tous ces éleveurs, à aimer cette ambiance du CSA, qui est mon club et pour lequel je fais tout ce que je peux pour le faire perdurer et transmettre aux plus jeunes le patrimoine laissé par tous les anciens et les différents présidents et autres responsables et qui prennent souvent plus de coups de bâton que de signes de reconnaissance.

Pour que tout fonctionne, il faut d’abord avoir l’esprit club et estomper les querelles stériles des uns et des autres.

J’éprouve aussi grand plaisir à rencontrer tous ces éleveurs que je connais dans toutes les régions de France. J’y ai des copains vraiment très chers

Conseil :

Si je devais donner un conseil aux jeunes, ce serait de ne pas trop se disperser et surtout, jamais se laisser submerger par le nombre d’oiseaux car le plaisir peut devenir une corvée et la surcharge n’est pas signe d’oiseaux propres et bien soignés, ce qui va à l’encontre de nos amis ailés que nous chérissons.

Je ne parlerais pas trop de mon palmarès si ce n’est pour dire que mes résultats 2014 étaient satisfaisants, avec des champions dans toutes les races que je présentais aux divers championnats.

Je voudrais dire aussi que le plaisir de participer, et de gagner parfois, est aussi grand chez les anciens que les jeunes éleveurs.

Pourvu que cela dure longtemps avec tous mes copains.

Résultats 2015:

INTER-REGIONAL à Saint Germain Lembron:

BLANCS RECESSIFS: CH en stam  368pts, CH et 3ème en individuel 92 et 91pts.

IVOIRE JAUNE: 3ème 90pts

LLARGUETS ESPAGNOLS:

Jaune intensif stam: 358pts

Jaune intensif individuel: 89pts

Jaune schimmel: CH 90pts

Panaché intensif: CH 91pts

Panaché schimmel: 89pts

LANCASHIRES:

Coppy schimmel: 89pts

Plainhead intensif: CH 90pts

Plainhead schimmel: 89pts

Plainhead adulte: CH90pts

IRISH FANCY:

Jaune intensif : CH 91pts, 2ème et 3ème 90pts

panaché intensif et schimmel: 89pts

CHAMPIONNAT TRANSFRONTALIER et CTP à SANARY SUR MER

LLARGUETS ESPAGNOLS:

Lipo intensif: CH 93pts

Panaché intensif: Ch 92pts, 2ème 91pts

Panaché schimmel: CH 92pts

LANCASHIRES:

Coppy schimmel: CH 91pts, 2ème 90pts 

Plainhead iadulte: 2ème 91pts, 3ème 90pts 

IRISH FANCY:

Lipo intensif: CH 91pts, 2ème 90pts

Lipo schimmel: CH 90pts

Panaché intensif: CH 90pts

Panaché schimmel: CH 90pts 

RESULTATS 2016

CHAMPIONNAT INTER-REGIONAL R9 à VOLVIC:

BLANCS RECESSIFS: CH stam 365pts, individuel 91pts 

JAUNE MOSAÏQUE MÂLE: 3ème 90pts

LLARGUETS:lipo intensif:CH 91pts,lipo schimmel: CH 90pts, panache int clair:CH 92pts, 2ème 91pts, panaché int foncé:ch 90pts,

LANCASHIRES: Coppy adulte: CH91pts, 2ème 90pts, plainhead int:CH 91pts, schimmel CH 90pts, adulte: CH 90pts

IRISH FANCY: lipo int:CH90pts, panaché int: CH91pts


CHAMPIONNAT INTER-REGIONAL R12 à CHATEAUROUX:


BLANCS RECESSIFS: CH stam 367pts, ind CH 92,2ème 91pts

JAUNE MOSAÏQUE MÂLE: CH 91pts


LLARGUETS:panache int clair:CH 90pts adultes: CH 92pts, 2ème 91pts

LANCASHIRES: Coppy schimmel: CH90pts adulte: CH90pts, plainhead int:CH 91pts, schimmel CH 92pts, 2ème 91pts adulte: CH 90pts.


IRISH FANCY: lipo int:CH91pts,lipo schimmel:90pts, panachéschimmel: CH90pts

 

">

Je suis éleveur:

De canaris de posture: lancashire, llarguet espagnol,irish fançy .

 De canaris de couleur:  agate et isabelle pastel mosaïque jaune, blanc récessif .

Nous faisons partie du club serinophile d'AUVERGNE. Ce club compte une centaine d'éleveurs(variable en fonction des années)qui sont répartis sur le puy de dôme, le nord de la Hte Loire; le sud de l'Allier. C'est une petite région ornithologique en soit

Il y a 5 réunions par an qui ont lieu à la maison des associations à RIOM de 9h15 à midi. Nous organisons un concours annuel en général au début du mois de novembre qui est ouvert à tous les éleveurs, quelle que soit leur fédération.Il peut se situer dans des villes différentes(Riom,Clermont,Issoire, Gannat,etc.) Nous organisons ègalement une ou deux bourses, le nettoyage du matériel du CSA stocké dans un local nous appartenant, des voyages,des visites de championnat divers, des convoyages.

 Les tarifs d'adhésion sont les suivants:

CSA seul: 18 Euros

CSA+Région 9+ UOF: 32 Euros(conjoint ou conjointe:24.5 Euros)

Races élevées :

J’aime bien changé de temps en temps. Ce dont j’ai horreur c’est de l’élevage à outrance, par effet de mode, comme les blancs récessifs à  une période, les glosters à une autre, les fifes puis maintenant les razas espagnols. Ces effets de mode conduisent toujours à une dégradation de l’espèce car trop de consanguinité dans les élevages et la presque disparition de celles-ci dans nos concours à un moment donné. Ces effets de mode existent aussi chez les autres animaux de compagnie, comme les chiens par exemple.

Aujourd’hui, j’essaie de construire une souche pour les lankashires, les llarguets et les irischs. J’élève aussi quelques blancs récessifs car ils font partie de mes premiers amours avec la canariculture.

Comment ai-je chopé le virus de l’élevage du canari ?

C’est un copain de travail, qui me parlait toujours de ses oiseaux, qui m’a offert un couple de canaris ; une belle femelle colorée en rose, affublée d’une belle tache brune au croupion, associé à un très beau mâle jaune intensif, qui, le pauvre, a fini dans le dans la gueule d’un chat malveillant des voisins.

Tenez-vous  bien car, de ce couple, 15 petits en un an : 6oeufs= 6petits, 5oeufs=5 petits, 4oeufs= 4petits.

C’était parti ! Quel encouragement !

Sur la lancée, j’achète un beau couple de rouge chez un oiseleur issoirien qui se fournissait chez un éleveur chevronné de Montluçon. De ce couple d’intensifs, j’eus de beaux oiseaux mais je fis connaissance du facteur létal lié à au facteur dominant de l’intensif car j’obtins aussi des oisillons rabougris, des presque sans plume aussi.

Mon copain, qui connaissait des éleveurs chevronnés à Issoire, notre papi Gégène, d’un part, qui était notre point de rassemblement, et Robert, esprit chagrin méfiant mais éleveur méticuleux et affable, d’autre part.

Après un petite visite à la maison je me vis enrôlé dans le CSA en 1980, ce club, qui co">

De canaris de couleur:  agate et isabelle pastel mosaïque jaune, blanc récessif .

 

 

Nous faisons partie du club serinophile d'AUVERGNE. Ce club compte une centaine d'éleveurs(variable en fonction des années)qui sont répartis sur le puy de dôme, le nord de la Hte Loire; le sud de l'Allier. C'est une petite région ornithologique en soit

Il y a 5 réunions par an qui ont lieu à la maison des associations à RIOM de 9h15 à midi. Nous organisons un concours annuel en général au début du mois de novembre qui est ouvert à tous les éleveurs, quelle que s">

 

bas

elevage

Mise à jour 2018

Non renseigné

bas

 

sponsors

© 2019 - CSAuvergne.orniland.com